Rechercher
  • RaumaNo

Les premières impressions : les finlandais

Mis à jour : 16 mai 2019

On m’avait prévenu qu’ils étaient extrêmement distants et timides, je n'ai pas eu vraiment cette impression.

Lors de mon premier jour, je me suis faite abordée par mon voisin de terrasse de café, un quinquagénaire en business trip bientôt grand-père. Il souhaite que sa future petite fille soit aussi mignonne que ma fille. Bon, c’est sûr que se promener avec un enfant facilite sans doute le contact humain. Les mamies et les papys font des sourires à Ysée, qui le leur rend bien. Les seuls qui ne sont pas attendris, ce sont les vendeurs dans les magasins. Il n’y a bien souvent ni de “bonjour”, ni d’”au revoir” (= moï et moï moï d’après ce que j’ai compris mais je ne suis pas très sûre…) qui accompagnent nos allers et venues. Du haut de ses 2 ans, Ysée a justement une passion pour dire “au revoir” à tout et à tout le monde (les bus, les canards, la rivière, son pipi...) et elle enchaîne gros vent sur énorme vent lorsque nous sortons des magasins. Peut-être que si elle disait “Moï”, elle aurait un meilleur taux de retour?

Ce qui m’a frappé les premiers jours, c’est qu’ils sont vraiment tous blonds. Tellement blonds qu’Ysée et moi faisons partie des phototypes les plus foncés ici (nous sommes pourtant bien blondes). La seule brune que j’ai croisée, c’était une gothique avec les racines blondes apparentes. J’ai également croisé quelques femmes voilées et quelques jeunes typés indiens, mais ça semble plutôt rare.

Le look aussi est assez unique. J’avais senti le truc venir et j’ai laissé à Paris mes robes Maje, Sandro, et mes boots à talons. On est plutôt sur un total look Decathlon, sauf que bizarrement, l’enseigne n’a pas l’air très implantée ici. Les matières synthétiques et sportwear sont les reines, et si en plus c’est aux couleurs criardes et aux motifs improbables, alors là c’est le jackpot. Le plus drôle, ce sont les enfants. Ils sont tous en combinaison de ski non rembourrée (nous sommes fin avril tout de même), avec une dominante de tons roses pour les filles, bleus pour les garçons. Ysée passe pour une étrangère à 1000 kilomètres à la ronde avec son manteau DPAM, son bonnet Saint James et son pantalon Jacadi. Il existe un peu partout dans la ville des kirppis, comme une sorte de Vinted, mais dans la vraie vie. Vous pouvez louer un mètre linéaire pour entre 13 et 30€ la semaine et y vendre vos vieilleries. Vous être prié d’entretenir la mise en place, l’étiquetage et le réapprovisionnement. Certains proposent même -50% sur leur stock. J’y ai donc fait l’acquisition d’une magnifique combinaison rose fluo, rouge et bleu pour 10 €, ainsi que des bottes de pluie pour 1€ qui en sont à leur 6eme propriétaire, les noms barrés dans la botte faisant foi.


Sauras-tu retrouver la petite française qui se cache sur cette photo?


#blonds #looks #finlandais

102 vues1 commentaire
 

Formulaire d'abonnement

©2019 by Rauma en V.F. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now