Rechercher
  • RaumaNo

T'as fait quoi à l'école aujourd'hui?


Sauter! Sauter!

Quand on demande à Ysée ce qu’elle a fait à l’école aujourd’hui, elle répond invariablement : « Sauter ! ». Et elle se met à sauter comme un petit kangourou. J’ai du mal à croire que dans le système éducatif en tête de tous les classements mondiaux, ils ne fassent faire que des bonds aux mômes toute la journée. Ce qu’il se passe là-bas reste assez mystérieux, car tous les soirs, la dame qui me fait le debrief de la journée ne parle pas un mot d’anglais. Elle me raconte brièvement la journée en finnois avec des gestes pas plus compréhensibles que les mots qui sortent de sa bouche, avant de conclure : « good day ! » (j’ai donc menti, elle connait deux mots en anglais).

On parle d’« école », mais en fait, ça s’appelle le « päiväkoti ». C’est un mélange entre la crèche et la maternelle puisque les enfants qui le fréquentent sont âgés de 1 à 6 ans. Chaque groupe possède son petit appartement avec : un vestiaire, une salle de classe-restaurant, une salle de repos/jeux avec des lits superposés, une mini salle de dînette, et un couloir remplit de jouets.


L'entrée du 3 pièces-cuisine-sdb du groupe des nounours

Le fait que tout se passe en finnois ne semble pas du tout être un problème pour Ysée. Ils sont d’ailleurs 5 petits fraîchement immigrés dans sa classe. Une prof de finnois vient spécialement pour eux tous les mardis matin, mais il paraît qu’Ysée préfère aller jouer aux voitures avec les petits finlandais à ce moment-là. Ils sont super-mega-chouchoutés : ils ont 2 instits et une assistante maternelle pour environ 18 élèves. Je dis « environ », car chacun est libre de venir aux horaires qu’il souhaite, les jours de son choix. Il faut juste saisir ses horaires dans un logiciel on line. Les repas sont inclus (petit déjeuner, déjeuner et goûter) et ça à l’air plutôt bon. Son instit me racontait que le premier mot de finnois prononcé par Ysée était « juusto » (fromage), et qu’elle avait pour habitude de se resservir 5 fois. J’en ai conclu que les techniques d’éducation étaient légèrement différentes : rien ne semble être interdit ici. Les enfants les plus grands jouent librement dans le hall d’entrée et j’ai récupéré Ysée plusieurs fois dans le bac à sable, transformé en un mini-Woodstock les jours de pluie, en train de jouer à la dînette avec de l’eau marron, assise confortablement dans la boue, trempée jusqu’à la culotte, sous l’œil bienveillant des instits.


On est sur une ravissante tenue mi-saison avec une très jolie salopette de marin-pêcheur et un petit bonnet en jersey de coton choisi par l'enfant elle-même.

Il y a un truc sur lequel on ne plaisante pas, c’est l’habillement des enfants. Chacun est prié de venir avec tout un attirail de vêtements d’extérieur, adapté à la météo du moment : bottes de pluie ou de neige, gants, combinaisons, bonnet, écharpe, en au moins 2 exemplaires de chaque. J’ai ici découvert l’existence des vêtements de mi-saison (utilisés entre avril et juin et septembre-octobre) : Combinaison et moufles style sports d'hiver, mais non rembourrés, juste imperméables, et bonnet en coton. Une salopette en ciré, comme celle des marins pêcheurs est obligatoire aussi pour les jours de pluie. Ce n’est pas une légende, ici la récré dure au moins 3 heures par jour et c’est tous les jours, quelle que soit la météo. Harnacher ainsi 18 gamins ne semble pas les effrayer car des sorties en forêt (=le mini-bosquet de l’autre côté de la route) sont régulièrement organisées. Rassurez-vous, ces messieurs-dames ont à leur disposition des armoires séchantes pour avoir des gants bien chauds pour la récré suivante. En Finlande, le climat est rude, mais on sait s’adapter.

0 vue
 

©2019 by Rauma en V.F. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now